bienfaits du café

Les bienfaits du Café

Avant de s’attarder sur les effets du café, la première anecdote qui me vient à l’esprit pour écrire cet article est une citation de Donald Hensrud, PDG de la Mayo Clinic, une ONG de renommée mondiale considérée par certains comme le meilleur hôpital des Etats-Unis toutes spécialités confondues.

Les gens peuvent avoir des idées préconçues à propos de tel ou tel aliment, et la pensée générale autour du café est que celui-ci est mauvais pour notre santé. Mais pour la plupart des gens, les bénéfices surpassent les risques !

J’ajouterais personnellement une de mes citations préférées bien au-delà du café, j’aurais tendance à dire qu’elle est valable dans tous les aspects de notre vie. 🙂

The dose make the poison

Les effets du café sur la santé : bon ou mauvais ?

En avant-propos, j’ajoute aussi que je reste relativement impartial dans ce débat puisque je bois du café avant tout pour mon plaisir et non pour ses bienfaits ou méfaits. 😉 Le café ne date pas d’hier et je sais que je pourrai toujours me le permettre sans risquer la mort subite ! C’est donc le résultat de mes recherches sur les effets du café que je livre ici…

les effets du café

Inutile d’insister et dire à une personne victime d’insomnie, de palpitations cardiaques ou encore d’indigestions en buvant du café qu’elle devrait boire toujours plus de café parce que c’est bon pour sa santé. 🙂 Personnellement, mon estomac a un peu de mal à tolérer le Matcha, et je ne sais pas s’il existe encore des gens en 2018 pour dire que le matcha n’est pas bon pour la santé.

Lorsqu’on s’attarde sur les effets du café, il y a bien une notion de tolérance ici. Bien qu’aujourd’hui la littérature tend à s’accorder sur les bienfaits d’une tasse de café, une part de génétique propre à chacun distribue les cartes inégalement : l’un peut boire du café à 23h et s’endormir comme un bébé tandis que l’autre prend soin de ne rien boire après 14h. Pour nous en tenir à la caféine, chacun métabolise et donc tolère la caféine à des degrés différents. La génétique expliquerait à elle-seule pourquoi certains peuvent être davantage exposé aux effets secondaires du café.

J’aurais donc tendance à donner d’emblé un élément de réponse universel : à chacun sa vérité ! 🙂  Testez, buvez, recommencez mais ne faites rien à l’excès, c’est tout ce qui emporte. Ça, c’est pour la caféine !

Rappelons tout de même, concernant les effets de la caféine :

  1. Un grand nombre de facteurs influence la quantité de caféine in fine, filtre, espresso, doppio, qualité des grains de café, extraction…
  2. Caféine n’est pas café, on trouve de la caféine aussi bien dans le thé (qu’on appelle alors théine) et le cacao. La caféine est loin d’être mère de tous les vices puisqu’elle existe même en complément alimentaire pour les sportifs, à chacun sa tolérance d’une part et d’autre part… The dose make the poison !
  3. Il existe des centaines de composants dans le café en dehors de la caféine. La caféine n’est absolument pas responsable du goût (d’où le décaféiné) C’est donc bien au café qu’on s’intéresse. 😉

Les effets du café : source d’antioxydant n°1

Le titre se veut un peu accrocheur et je dois le développer un peu ! J’ai bien précisé qu’il existait des centaines de molécules en dehors de la caféine dans le café. Beaucoup d’entre elles sont des anti-oxydants exactement comme dans le thé ou le cacao, c’est un peu la même chanson. 🙂

les effets du café sur la santé
Au moins deux tous les matins !

Par source d’anti-oxydant n°1, je pense au pays de l’oncle Sam car je n’ai pas cette information pour la France. Le bol alimentaire moyen d’un américain est très pauvre en micro-nutriments et il se trouve que le café, même consommé sans être très regardant sur la qualité du produit, se classe réellement comme la première source d’anti-oxydants d’un américain moyen. Eh oui, tous le monde ou presque consomme du café ! 🙂

Toujours est-il qu’il est important de préciser encore une fois que tous les effets du café qui pourront être énoncés dans cet article concernent avant tout un café de bonne qualité. Le café a évidemment des problématiques de production industrielle gigantesque et tous les cafés ne se valent pas. Que ce soit le goût ou les bénéfices qu’on pourrait en attendre ! Comme toujours, la qualité se paye.

Malgré tout, si c’est une vérité aux Etats-Unis, c’est probablement une vérité pour un certain nombre de français, non ? 🙂

Des études prouvent que le café est mauvais pour la santé ?

Une fois la génétique de chacun mise de côté, il reste des questions à se poser comme… oui mais, des études non t-elles pas déjà prouvé que le café était mauvais pour la santé ?

Beaucoup d’études épidémiologiques (observation, échantillonnage…) ont prouvé que le café n’était pas bon pour la santé mais l’inverse est aussi vrai, beaucoup d’études de terrains on prouvé que le café était au contraire un aliment sain… pour aller davantage en ce sens, on trouve aujourd’hui beaucoup d’études cliniques qui prouvent les nombreux bienfaits qu’apporte le café.

A vue d’aigle, le café semble définitivement se ranger vers les produits sains (aussi sain qu’ils peuvent l’être si on ne parle pas de pesticides).

Ce qui vient en amont de la tasse de café, les conditions d’exploitation, la cueillette, le séchage, la torréfaction, les conditions de stockages du café vert et j’en passe, tout ça n’entre que rarement dans l’équation alors que l’ensemble du process change radicalement la quantité de toxines dans le café. C’est là que tout se joue pour la plupart d’entre nous.

bienfaits du café vert

Depuis la plante jusque dans votre tasse, ce sont toutes les étapes qui conditionnent, tel des vases communicants, si un café sera plutôt bon, plutôt très bon ou plutôt mauvais pour votre santé. Avec cet éternel facteur bénéfice/risque de la vie, une chose est sûr : une tasse de café tous les jours ne vous tuera jamais !

  • Quelle est la meilleure extraction pour bénéficier des bienfaits du café ? Sans équivoque, la cafetière à piston. C’est une infusion libre et vous récupérez toutes les huiles essentielles du café (visibles en surface, regardez bien!) mais aussi tout un tas de trucs que je ne vais pas faire semblant de connaitre. 🙂 Vous récupérez tout quoi ! Tout, sauf le marc de café.

Si votre conception du café est un Moka vanille en Venti chez Starbucks, ce n’est pas exactement ce dont je parle ici. ^^

Acheter un bon café pour sa santé ?

Je ne vais pas en faire une liste exhaustive mais pourquoi pas le temps d’un article si ça vous intéresse ? Ce ne sont pas mes critères pour choisir un café. 🙂 Tout de même, pour celles et ceux qui s’attardent sur les effets du café :

  1. Acheter son café en grain et non moulu permet de consommer un café frais s’il n’a pas été torréfié il y a trop longtemps, les bons cafés ont une date de torréfaction apposée à la main.
  2. café piston pour sa santéLa cafetière à piston (ou french press) est très accessible, que ce soit son prix ou la préparation du café. 🙂

    Vous pouvez vous renseigner sur tel ou tel marque, les origines du café (certains pays sont beaucoup plus sujet aux moisissures pendant le stockage du café vert), plus le café pousse en altitude et moins il est exposé à toutes sortes de maladies et de moisissures. Altitude = arabicas. 🙂

  3. Sur ce dernier point, si vous consommez du café pour ses bienfaits avant votre plaisir, mon meilleur conseil serait de privilégier d’office les single origins (une seule origine de café, toujours un arabica) et non les blend.

Donc, quelles sont les effets du café ?

C’est le moment d’impressionner les foules ! 🙂

Café filtre chemex
La Chemex ! Ou l’art du café filtre !

Le café est donc une grande source d’anti-oxydants et particulièrement de polyphénols, comme le thé et le cacao (ou la carotte, histoire de changer).

Le café améliore la mémoire à court-terme et vos performances cognitives. Ici, c’est la caféine qui a été isolé lors de cette étude. Plus on avance, plus vous allez percevoir le café comme une véritable arme de productivité. 😉

Une étude plus que cool s’est amusé à montrer que le café avait des effets similaires à des exercices de Chi Gong sur la fréquence cardiaque. Le Chi Gong est pensée comme une forme d’énergie qui circule en nous, une science traditionnelle Chinoise de la respiration, de la méditation, des techniques de visualisation ou encore en quelques sortes une gymnastique douce.

Pour les plus sceptiques, le Chi Gong est tout aussi mesurable que le battement de notre cœur sous la forme d’un champ électrique, magnétique ou encore ses effets sur notre fréquence cardiaque (probablement une forme de variabilité cardio-respiratoire, synchroniser sa respiration et les battements de son cœur pour avoir un effet indirect sur notre système nerveux sympathique, soit combattre le stress et l’anxiété).

café et performance

Le café étant une science à part entière du bio-hacking, c’est peu étonnant de faire le rapprochement avec l’état induit par certaines pratiques orientales !

Contrairement au thé et à la théanine, le café ne stimule pas la production d’ondes Alpha dans le cerveau. C’est donc une forme de présence et d’état alerte différente de la relaxation !

En plus de vous mettre dans un état plus productif, le café améliore la force et vos performances globales à la salle de sport. il est souvent pris en « pré-workout » (15 à 20min avant une séance de sport). Pour rappel, la force est une composante essentiellement nerveuse avant d’être musculaire, d’où l’effet du café sur la force !

Le café stimule la thermogenèse (production de chaleur par le corps) et augmente votre métabolisme basale. En plus clair, c’est un allié pour perdre du poids.

Lors d’études épidémiologiques (de larges observations), le café a été un dénominateur commun sur de nombreux points, un risque moins élevé de développer différents cancers comme le cancer de la prostate ou le cancer du sein, un risque moins élevé de développer une dépression nerveuse, de subir une attaque cardiaque ou encore de développer un diabète de type-II.

La quantité de caféine

café du matin et santé

Je trouve intéressant de faire un rappel sur la concentration de caféine par rapport au café, un point en particulier nous éclaire sur les effets du café.

Un espresso même très serré ne contient pas plus de caféine qu’un café filtre, c’est le contraire. 🙂 Ce qui détermine principalement le taux de caféine est le temps de contact avec l’eau. L’extraction d’un café filtre est bien plus longue, donc beaucoup plus de caféine. Le taux de concentration de caféine est certes plus élevé dans un espresso mais vous consommez beaucoup moins de caféine au final !

Le piège a éviter est tout bête, la quantité de caféine absorbé est dé-corrélé de la perception que vous avez du café, il faut comparer à volume égal. 🙂 L’on peut entendre par exemple d’un espresso qu’il est « fort » comme s’il contenait beaucoup de caféine comparé à un café filtre. Vous pouvez boire significativement plus de caféine en buvant un café que vous considérez comme « moins fort » de goût.

Café et caféine ne sont pas synonymes. Si vous voulez absorber moins de caféine le soir mais tout de même vous faire plaisir, un ristretto fera l’affaire !

Je vous renvois aux bienfaits du thé et aux bienfaits du cacao qui complètent parfaitement cet article sur les effets du café. 🙂

2 réflexions sur “Les bienfaits du Café”

  1. Très sympa à lire ! par contre ça serait encore mieux sans les anglicismes débiles comme « process » ou « disrupter » (vu dans un autre article).
    Au plaisir

    1. Merci pour votre retour 🙂 la présence des anglicismes m’est propre, je travail, je lis et je pense souvent en anglais. ^^ Ce qui se ressent ça et là j’imagine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *