Thé au Beurre - Tout savoir: Origines, Bienfaits et Préparation
  • Livraison OFFERTE en France, Belgique, Suisse et Canada
thé beurre de yak

Thé au beurre : du thé tibétain au bulletproof coffee

J’avais envie de vous faire découvrir un café pas comme les autres, un café au beurre ! Et pour comprendre pourquoi mettre du beurre dans son café il faut remonter le temps. Direction le Tibet, on part en randonnée dans les montagnes découvrir comment hacker son corps… 🙂 Ça vous tente, un thé au beurre ?

Un thé au beurre de Yak, le po cha

thé au beurre tibétain

Si vous devez un jour randonner au Tibet dans la région himalayenne, il vous sera impossible de passer à côté d’une spécialité locale, un thé au beurre très répandu qui nous parvient du XIe siècle !

Traditionnellement servi dans un bol, ce thé très calorique est fait à partir d’un beurre issu du lait de femelle de Yak, un lait plus gras que celui du lait de vache. Etant très gras, ce thé au beurre à la particularité d’être un excellent coupe-faim et permet de tenir plusieurs heures sans fringales car les lipides (les bons lipides ^^ pas les mauvais) sont une source d’énergie bien plus diffuse que toutes les autres sources de macro-nutriments.

Pas seulement, le thé va laisser une couche de gras sur vos lèvres qu’il ne faut pas chercher à essuyer mais au contraire, conserver pour protéger vos lèvres du froid en montagne !

Baratte à beurre thé tibétain
Une baratte 😉

Les tibétains font bouillir le thé plusieurs fois (c’est comme ça que l’on consomme le thé à cette époque) avant de le mélanger à du sel et du beurre de Yak dans une baratte. J’ai cru comprendre que ce beurre était souvent utilisé rance… Quoiqu’il en soit, c’est une préparation peu chère et donc très répandue dans la culture Tibétaine. Ce thé au beurre est souvent servis avec de la farine d’orge grillée appelée Tsampa, on verse alors du thé par-dessus pour la dégustation !

Aux origines du thé au beurre tibétain

La Chine reste le berceau du thé et quelques faits historiques permettent de comprendre comment du thé s’est retrouvé si tôt dans l’Histoire au Tibet, outre que le Tibet est un territoire limitrophe. 🙂

La dynastie Song (Une dynastie importante de Chine dans l’épanouissement culturelle du thé, entre 960 et 1279) hérite d’un territoire amputé d’une partie de ses terres par les peuples des Steppes, les mongols, qui envahiront plus tard la Chine (Le célèbre Kubilai Khan que l’on aperçoit dans la série produite par Netflix sur Marco Polo). Dans ce contexte, les Chinois n’ont plus accès au nord du Pays, aux steppes et donc… aux chevaux, pourtant précieux puisqu’ils constituent en grande partie la puissance militaire des non moins célèbres guerriers à cheval des steppes, les Huns, que l’on rencontre dans le dessin animé Mulan chez Disney…

gâteau de thé

C’est alors que débute un troc entre le Tibet (au sud) et la Chine qui consiste à échanger du thé, sous forme de galettes ou de briques (vous en connaissez la forme, pensez au pu-erh !) contre des chevaux. Tous les pays limitrophes se révèlent rapidement des amateurs de thé et la Chine en fait un usage stratégique (et commercial). 🙂 Les peuples des steppes mélangent du lait de jument au thé, tandis qu’au Tibet on y mélange du beurre de Yak !

Le café au beurre ou Bulletproof coffee

Vous savez quoi ? Ce thé au beurre traditionnel existe sous une itération différente depuis quelques années maintenant bien qu’encore peu répandu en France. Le Bulletproof coffee, inventé par Dave Hasprey, tout droit sorti de la Silicon Valley, fondateur de Bulletproof Inc. et de la diète du même nom.

café bulletproof et thé au beurre

Dave Hasprey est le père moderne du bio-hacking, il s’est donné pour mission de vivre jusqu’à 140 ou 180 ans, je ne me rappelle plus mais il me semble que c’est 180… on va suivre ça de près. Grand passionné du corps humain et de la performance, sa diète consiste à manger l’essentiel de ses calories de la journée sous forme de graisses, un peu de protéines et le moins de glucides possible. Très exactement l’inverse de ce qu’on fait. 🙂

pourquoi du beurre dans son café

Les aliments roi d’une diète Bulletproof… qu’on peut rapprocher tout simplement de la diète “cétogène”

Vous l’avez compris, c’est après un voyage au Tibet qu’il eu l’idée d’inventer le café au beurre, qui a évolué depuis. La recette officielle du café Bulletproof se compose de beurre et d’huile, une huile concentrée dérivée de l’huile de coco (une forme d’huile MCT encore plus concentré). À boire idéalement le matin, les lipides ralentissent l’absorption de la caféine évitant ainsi l’effet coup de fouet au profit d’une source d’énergie plus diffuse, comme le thé.

Les bénéfices combinés de son huile très concentré, du beurre et du café permettent au café Bulletproof de se substituer à un repas !

Les bienfaits sont nombreux, plus de sensations de faim ou d’envie de grignoter pendant plusieurs heures, stimule la lipolyse (déstockage des graisses corporelles) pour aider à la perte de poids, une meilleure concentration et productivité, etc. c’est un véritable “hack” pour peu que l’on apprécie, ce qui n’est peut-être pas donné à tous le monde.

Vous pouvez achetez tous les ingrédients officiels sur le site Bulletproof mais si vous souhaitez essayer le café au beurre par simple curiosité, tout ce que vous avez à faire c’est de mettre un morceau de beurre dans votre café. 😉 Pensez à moi lorsque vous essayerez !

Recette du thé tibétain au beurre

Préparer un thé au beurre de façon traditionnelle peut s’avérer plutôt long et complexe pour nous. 🙂

Au Tibet, ils utilisent du thé noir Pemagul sous forme de briques, qui va bouillir pendant plusieurs heures. Ils conservent ensuite le thé, appelé chaku, et s’en servent de petites quantités à la fois lorsque nécessaire. Ils ajoutent donc le thé à de l’eau bouillante avec lait et beurre (de la femelle du Yak, Dri) dans une baratte pour obtenir la préparation originale, petite pincée de sel pour couronner le tout.

Heureusement pour nous, ils existent des solutions alternatives qui nous permettent d’expérimenter le thé au beurre, sans beurre de Yak (sauf si vous en avez… !) ou encore sans baratte.

Ingrédients pour la préparation du thé au beurre, 2 personnes

Voilà une préparation pour deux personnes, ce qui fera plus ou moins deux tasses par personne.

  • La plupart des tibétains qui vivent en dehors du Tibet utilisent du thé noir le plus ordinaire qui soit en grande surface, par exemple du thé noir en sachet Lipton. Donc trouvez simplement du thé noir nature. Comptez deux sachets, ou deux cuillères à café bien remplies pour du thé en vrac.
  • 1/4 de cuillère à café de sel.
  • 2 cuillères à soupes de beurre (oui oui) salé ou non. Prenez le temps d’essayez les deux par exemple, pour voir quelle est votre préférence !
  • 4 tasses d’eau (volume d’une tasse de thé, donc 5cl par exemple est un bon point de départ).
  • 1/3 tasse de lait. Vous pouvez utiliser n’importe quel lait, avec une préférence pour du lait entier.

Voici comment faire ; gardez à l’esprit qu’il faudra trouver un moyen de remplacer la baratte. Une excellente idée consiste à utiliser une cafetière à piston, la fameuse french press, qui peut par ailleurs tout aussi bien servir de théière. Autrement, vous pouvez utiliser n’importe quel contenant avec un couvercle afin d’agiter/mélanger. Une autre solution ? Utilisez votre mixeur ! Et si bien sûr vous avez une baratte, lâchez-vous !

  1. Porter l’eau à ébullition dans une casserole.
  2. Mettez le thé à infuser quelques minutes (3 ou 4 minutes) pendant que l’eau boue, les deux sachets pour un thé moyennement infusé. Trois sachets pour un thé plus fort tandis que certains tibétains le préfère assez léger, auquel cas vous ferez infuser un seul sachet. Commencez avec deux sachets !
  3. Rajouter une pincée de sel
  4. Après quelques secondes d’infusions avec le sel, retirez les sachets de thé.
  5. Ajoutez le lait.
  6. Vous pouvez maintenant couper le feu. C’est le moment d’utiliser votre chandong ou baratte, ou tout autre substitue. Mélanger pendant 2 à 3min. Au Tibet, on vous dira volontiers que plus vous y passez de temps, meilleur ce sera !
  7. Votre Po Cha doit être servis CHAUD. Vous pouvez le consommer immédiatement.

Si jamais la texture ou le goût vous dérange un peu la première fois, vous pouvez vous imaginez boire une soupe plutôt qu’un thé ! 🙂

Voilà, vous savez tout. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à poster un commentaire ! Si vous avez essayé, j’adorerais avoir votre retour… comment avez-vous trouvé votre thé au beurre ? 🙂

3.5/5 (2 Reviews)

2 réflexions sur “Thé au beurre : du thé tibétain au bulletproof coffee”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paiement sécurisé

Certificat HTTPS, Paiements par carte Stripe et Paypal.

Support français

Accessible par mail, messenger, téléphone, et pigeon voyageur 7J/7 et 24h/24.

Livraison offerte

Dès le premier euro d'achat ! Livraison en France Métropolitaine.

Garanti 14 jours

Dès réception de vos articles, sans condition, vous disposez d'un droit de retour.