Hojicha : un thé torréfié du japon !

Vous pouvez partager vos découvertes!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ou...

Petite découverte du jour, il existe un thé pour lequel la torréfaction n’est pas synonyme de café… J’ai découvert le Hojicha au Japon et je vous dis tout ! Prêt à reproduire l’expérience chez vous ?

Hojicha, thé torréfié japonais

Hojicha : Un thé vert torréfié du Japon

thé grillé du japon

Des feuilles brunâtres, un arôme boisé et une saveur grillée, ce thé a été inventé à Kyoto dans les années 20 au Japon. Le thé Hojicha a la particularité d’être consommé après avoir été torréfié (grillé), et croyez-moi : ça change tout ! Une saveur unique que j’ai pu apprécier aussi bien chaud que froid. J’ai même eu l’occasion de le faire moi-même lors d’une journée découverte dans des plantations de thé près de Kyoto. 🙂

J’imagine bien que la fabrication était plutôt artisanale ce jour là mais basiquement, si vous voulez reproduire l’expérience chez vous et fabriquer du thé Hojicha pour votre consommation il est possible de le faire sans le moindre matériel ou presque. Il vous faut du thé vert japonais (ou sencha), une casserole et du temps ! Disposez simplement votre thé dans la casserole, au-dessus d’un feu, et laissez la nature faire son travail. Pensez à remuer constamment le thé pour éviter de brûler les feuilles au fond de la casserole et ne tenez pas la casserole trop près du feu.

Petite aparté afin de ne pas confondre la torréfaction classique du thé, à la vapeur ou au wok par exemple, qui consiste à retirer aux feuilles une partie de leur humidité, avec la torréfaction de l’Hojicha. Ici, il est bien question de griller les feuilles de thé !

Très consommé au Japon, l’Hojicha est à l’origine un thé préparé à partir de récoltes plus tardives souvent appelées Bancha. Le Sencha, que l’on connait comme le standard du thé vert Japonais, ne serait apparut que plus tard avec le développement des process de fabrication du thé. Le sencha est plus accessible aujourd’hui puisqu’il représente l’essentiel de la production de l’Archipel, il arrive que le thé hojicha soit préparé à partir de sencha et faute de pouvoir trouver du bancha (absolument pas nécessaire),  je vous invite à essayer avec du sencha ou… pourquoi pas n’importe quel thé ? 🙂

Alexis
Alexis
Alexis est co-fondateur de Nomad Barista, véritable passionné de café, thé et cacao ! Une passion qu'il a découverte... lors d'un voyage en sac à dos. Dès lors, il cultive un certain état d'esprit "voyageur", toujours en quête de coffee shop, salons de thé et nouvelles expériences. Nomad Barista est né de cette volonté de rappeler les origines exotiques de ces boissons incontournables et pourtant mal comprises !

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je me demandais si je pouvais torrifié mon thé vert matcha et si ouii comment!?

    Merci beaucoup 🙂

    1. Bonjour Suzie 🙂 Le thé hojicha transformé en poudre similaire à du matcha existe bel et bien, mais le thé est torréfié avant et non après. Le thé matcha est trop fragile pour être torréfié à posteriori.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

En bref...

Embarquez vers la route du café !

5 emails en 5 jours pour tout savoir sur votre boisson préférée

Désabonnement facile à tout moment en un clic

Nouveau ? 🐣 Bienvenue sur 

Nomad Barista !

Nous, on adore le café...

et vous ?

Super ! 🐣 

Tout savoir sur le café

en seulement 5 jours, ça vous dit ?

 

Inscrivez-vous à la Route du café !

Vous allez recevoir 5 emails en 5 jours pour vous faire voyager... au pays du café

Oh.. d'accord 🐥

Si jamais vous changez d'avis... vous penserez à nous ?

On vous laisse naviguer tranquillement sur notre site. Merci de votre visite !