café froid Vietnam

Le café au Vietnam et la cafetière Vietnamienne (Phin)

Aujourd’hui, Nomad Barista t’emmène au Vietnam pour parler du café vietnamien ainsi que de la cafetière vietnamienne, aussi appelé Phin!

Que peut-il avoir de si spécial pour que l’on te recommande impérativement de l’essayer ? 🙂 Découvrons ensemble le café au Vietnam et comment tu peux le préparer chez toi.


Le café au Vietnam

Le Vietnam est un acteur particulièrement dynamique sur le marché du café ! C’est ni plus ni moins que le premier producteur de café Robusta au monde et deuxième producteur mondial de café derrière le Brésil. Au total, c’est un marché de plus de 3 Milliard de dollars pour ce pays d’Asie du sud-est.

Coffee shop vietnam
Petit coffee shop de fortune comme on en voit PARTOUT en Asie du sud-est 🙂 café au Vietnam oui, mais pas seulement !

Le café au Vietnam est un marché gigantesque pour les cafés de franchises notamment, les vietnamiens sont de plus en plus amateurs de café et les coffee shop se démultiplies.

Jusqu’à aujourd’hui, les Vietnamiens étaient davantage tourné vers du robusta local et peu cher mais de nouvelles habitudes de consommations pointent le bout de leur nez : comme partout, les cafés de franchises plus « tendances » attirent les plus jeunes, comme Starbucks Coffee, que vous connaissez déjà !

Ou encore Wayne’s Coffee, une franchise suédoise, que vous ne connaissez peut-être pas.

Phuc long coffee shop
Phuc Long est une franchise de coffee shop très populaire au Vietnam qui continue de prendre des parts de marché, concurrence sérieuse aux franchises étrangères.
The coffee house vietnam
Un autre acteur dans la guerre du café au Vietnam, une autre franchise locale populaire, the coffee house. le logo me fait étrangement penser à la série American Horror Story !

Le marché n’est pas non plus à la merci du premier venu si on prend l’exemple d’Illy Café qui se positionne sur du café haut-de-gamme et n’a pas encore réussi à convaincre les consommateurs.

Le phénomène des coffee shops au Vietnam, véritable paradis pour les amateurs de café, est comparable au phénomène des bars/brasseries que l’on peut retrouver en France.

Le bar en France a joué un rôle important de ciment social, un lieu de rencontre très ancré dans la culture française bien qu’aujourd’hui nous perdions petit à petit cette habitude et qu’elle semble voué à disparaître au profit d’expérience plus « sophistiqué », salons de thé, coffee shop, bar à coktails, bar à bières, etc.

La place du coffee shop au Vietnam est celle du bar en France, c’est un lieu de rencontre où l’on se retrouve régulièrement pour sortir, discuter, passer le temps. 🙂 Vous en trouverez absolument partout.

En France, ce n’est qu’une question de temps… 😉


Les différents cafés au Vietnam

Lorsqu’on parle de café au au Vietnam, on fait bien souvent référence au Café Phin (cafetière vietnamienne) ! Faisons d’abord le tour des habitudes de consommation pour boire son café comme-au-vietnam, il peut être consommé chaud ou froid :

  • Le ca phe (Den) Da est servis froid, un grand verre rempli de glaçons dans lequel on y a versé du café.
  • Le ca phe Sua Da est également servis froid mais en plus de cela, on y a ajouté un lit de lait concentré sucré ! Très populaire, le lait est trop épais pour se mélanger tout seul avec le café, ce qui laisse le temps d’apprécier le spectacle des différentes couches, lait concentré, glaçons et café. A vous de mélanger le tout, vous pouvez goûter votre café avant de le mélanger au lait. 😉
  • Le ca phe (Den) Nong, un vrai café noir, sans glaçon ni édulcorant.
  • Le ca phe Sua Nong, avec du lait concentré comme le sua da mais servis chaud.
  • Le ca phe Trung, un café servi… avec un oeuf. Une spécialité d’Hanoi !
  • Le Kopi Luwak, ce café souvent associé à l’Indonésie est également très populaire au Vietnam. Des civettes (supposément sauvage, c’est rarement le cas aujourd’hui) mangent les cerises de café sans pouvoir en digérer les grains. On les récupère alors derrière pour en faire du café, ce qui lui donne un goût particulier.
café froid vietnam
Ca phe… Sua Da. Le lait a été mélangé au café. 🙂

Désormais, si tu vas au Vietnam boire du café, tu ne seras pas perdu. 🙂 Le café servis froid est globalement plus populaire que le café servis chaud.

Peut-on parler du café au Vietnam sans parler de la cafetière vietnamienne ?


Une cafetière vietnamienne, le phin

La particularité le plus souvent associée au Vietnam aujourd’hui est une petite cafetière qui ne paye pas de mine, le Phin ou simplement cafetière vietnamienne que vous trouverez sur Nomad Barista. 🙂

café au vietnam

Le phin est un simple percolateur en aluminium ou en acier inoxydable à poser directement sur votre tasse.

Tu y verses ton café moulu, tu déposes un filtre en aluminium par-dessus puis tu verses de l’eau chaude et il te suffit de laisser l’extraction opérer pendant quelques minutes.

Peu de critères entourent le choix d’un phin mais l’un d’entre eux est essentiel :

  • si tu choisis un phin en aluminium, tu ne devrais pas l’utiliser plus de deux ou trois mois. Il est également connu en Vietnam que le contact répété avec l’aluminium du café finira par te faire absorber des particules que tu ne veux pas ingérer…

l’idéal est d’avoir un Phin que tu peux conserver toute ta vie.

  • Egalement, il existe deux familles de Phin, certains ont un filtre qui se visse et d’autres ont un filtre qui se pose et se bloque très sommairement. La première catégorie, beaucoup plus pratique, est plus rare. La deuxième catégorie est beaucoup plus courante car tout simplement moins qualitative, bien souvent en aluminium.

Sur Nomad Barista, le Phin que je t’ai choisis réunis tous les critères ;

  • une cafetière vietnamienne en acier inoxydable et non pas en aluminium
  • Le filtre se visse, beaucoup plus confortable !
  • Tu seras surpris par le choix des couleurs que l’on te propose ! 🙂
Cafetière Vietnamienne

Comment préparer le café avec une cafetière Vietnamienne ?

Nous te dirons quel café acheter juste après, pour une expérience complète… Tout d’abord, il te faut évidemment une cafetière vietnamienne.

  1. Place ton café (fraîchement) moulu dans le phin, environ 10 grammes. Puis redispose le filtre par-dessus, sers-toi du filtre pour bien répartir le café de façon à peu près plane et uniforme avec un (très) léger tassement. Il te faut préalablement faire bouillir de l’eau jusqu’à environ 90°C.
  2. Place un fond de lait concentré sucré dans le verre, préfère un vrai verre transparent à une tasse en porcelaine. Moins pratique pour éviter de se brûler, mais c’est le jeu ! Tu ne pourras pas apprécier le spectacle autrement. 🙂
  3. Place le Phin sur ton verre et remplis-le d’eau chaude. Repose le capuchon par-dessus et patiente. Admire le café s’écouler goutte à goutte sur ton fond de lait concentré !

En tâtonnant, tu devrais arriver à un temps d’extraction idéal de 4-5min, tu peux évidemment faire le tout sans lait concentré.

Cela dit, fais-le donc au moins une fois par expérience ! 🙂

  • Une astuce consiste, pendant l’extraction, à avoir placé le verre dans un bol d’eau chaude pour garder le café chaud. Fais-le si tu n’arrives pas à obtenir un café suffisamment chaud… si ça ne suffit pas, oublie l’eau chaude à 90° et monte à ébullition.
cafetière vietnamienne

Tout ça, bien entendu, pour te préparer un café chaud. Pour préparer un café froid, tu n’as qu’à frapper le café dans un verre rempli de glaçon, pendant (glaçons dans le verre) ou après l’extraction !

Comment aller plus loin et faire VRAIMENT un café vietnamien ?

Le Phin est indispensable. Mais pour aller plus loin, une seule solution : un café vietnamien exige… du café vietnamien.

Je te suggère de goûter un café d’une autre grande franchise locale qui représente pour eux ce que Starbucks est en Occident : Trung Nguyen Coffee.

Pourquoi ce café ?

Crois-moi, tu ne seras pas déçu ! J’ai fais goûter ce café a plusieurs personnes de mon entourage et il n’a laissé personne indifférent.

Le café Trung Nugyen a un goût atypique que j’ai rencontrer à maintes reprises en achetant mon café dans la rue en Asie du sud-est, notamment au Cambodge.

Une petite anecdote ? Très bien…

Je me souviens encore avoir demandé mon café sans sucre à ce gentil monsieur en m’arrêtant sur le bord de la route, j’étais en scooter à Siem Reap.

Persuadé qu’il avait finalement oublié de ne pas mettre de sucre, il m’a fallut du temps pour comprendre que c’était bien un café noir avec une particularité frappante : un café avec un goût prononcé de chocolat ! 

Je l’ai retrouvé des mois plus tard sans la forme du café « Creative » chez Trung Nguyen, c’est différent d’un café sucré. Vous DEVEZ essayé. Ceux qui n’aiment pas le café ont aussi tout intérêt à essayer !

Sache bien entendu que le café Trung Nguyen est un café vraisemblablement aromatisé d’après nos sources (comme le Coca Cola, c’est un secret bien gardé….),

mais bien qu’il ne s’agit pas tellement de café de spécialité, nous t’invitons avant tout au voyage et à la découverte… et donc, à boire ton café comme dans la rue au Vietnam !

Le café au Vietnam est un terroir qui développe naturellement des arômes de chocolat au café, tu auras l’occasion d’y goûter lors d’un prochain voyage !

Prépare ton café vietnamien avec ta cafetière vietnamienne Phin et du café TrungNguyen, qui constitue une parfaite entrée en matière, le voyage sera complet. 🙂

Tu sais tout du café au Vietnam et de la cafetière Vietnamienne Phin.

🌴 L'accès à une carte au trésor, ça te dit ? 🌴😍

Tu n'as jamais vu ça !  Que tu aimes le thé, le café ou le chocolat... c'est pour toi !

Logo Nomad Barista